L’enseignement de la planche à voile dans le vent fort

Le coup de vent était annoncé, les stagiaires se préparent à aller sur l’eau pour se faire souffler. C’est l’effervescence dans le champ des planchistes : les moniteurs·trices s’efforcent de rassembler leurs stagiaires, composant avec l’excitation des uns et l’appréhension des autres, pour le briefing de début d’une séance dans du vent fort.

Ces séances sont à la fois importantes pour la progression et le plaisir des stagiaires tout en mettant les moniteurs·trices face à des problématiques d’encadrement. 

En quoi le vent fort est une situation particulière et difficile en termes de pédagogie et d’enseignement ? 

Quels sont les leviers dont disposent les moniteurs·trices pour exploiter le vent fort et faire progresser les stagiaires tout en sécurisant leur pratique? 

C’est à ces questions que s’efforce de répondre cet article sur l’enseignement de la planche à voile dans le vent fort. 

Un article signé Pauline Chabrier à télécharger ici :

Laisser un commentaire